Et l'amour, dans tout ça ?

Publié le par Blandine

On pourrait croire que l'amour n'est plus possible, après. Il est vrai qu'avoir été traîtée à plusieurs reprises comme un morceau de viande ne facilite pas l'épanouissement social, et encore moins les relations amoureuses. C'est ballot mais l'instinct va bêtement conseiller d'éviter tout être vaguement humanoïde de sexe masculin. Manque de chance, il y en a quand même quelques-uns dans le vaste monde.

Alors, les envies de castration cessent un beau jour, et dans mon cas, ça a été assez rapide... Mais avec quelques séquelles.

En effet, comment réapprendre la confiance, le rapport à un autre potentiellement dangereux ? Eh bien, vous connaissez l'histoire du renard et du petit prince ? Oubliez moi le préchi-précha sur "l'essentiel est invisible pour les yeux" et pensez à la longue séance d'apprivoisement. C'est plus ou moins comme ça que ça fonctionne : rassurer. Attendre. Aimer sans rien attendre... Que de boulot !



Comment réapprendre son corps et le corps d'un autre en prime ? Avec de la patience, une infinie patience... Avec des ratés, nombreux parce qu'au fond, la frontière est mince entre "j'ai envie de toi" et "j'ai peur". Avec des tatonnements et des craintes.

 

Comment vivre à deux ?

 

Ben pour ça, adressez-vous à un thérapeute conjugal, non mais !

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article